Formation proposée par le CESU 25

AFGSU niveau 1

Objectifs

Acquérir des connaissances permettant :

  • l’identification d’une urgence à caractère médical et à sa prise en charge seul ou en équipe en attendant l’arrivée de l’équipe médicale, en lien avec les recommandations médicales françaises de bonnes pratiques
  • la participation à la réponse à une urgence collective ou une situation sanitaire exceptionnelle

Pré-requis

Aucun

Contenu de la formation

Urgences vitales (6h) :

  • identifier un danger immédiat dans l’environnement et mettre en œuvre une protection adaptée
  • alerter le SAMU ou le numéro interne à l’établissement dédié aux urgences vitales, transmettre les observations et suivre les conseils donnés. Comprendre l’usage des autres numéros d’urgence : 17, 18, 112, 114
  • d’identifier l’inconscience et assurer la liberté et la protection des voies aériennes d’une personne inconsciente en ventilation spontanée
  • identifier un arrêt cardiaque et réaliser ou faire réaliser une réanimation cardio-pulmonaire (RCP) de base avec matériel (DAE)
  • identifier une obstruction aiguë des voies aériennes et réaliser les gestes adéquats
  • arrêter une hémorragie externe y compris par la pose d’un garrot, en respectant les règles d’hygiène et les règles de protection face à un risque infectieux

Urgences potentielles (4h30) :

  • identifier les signes de gravité d’un malaise, d’un traumatisme osseux ou cutané d’une brûlure et effectuer les gestes adéquats
  • appliquer les règles élémentaires d’hygiène (mesures barrière)
  • transmettre un bilan synthétique (vital et circonstanciel) lors de l’alerte, et à l’équipe médicale venant en renfort
  • en l’absence de médecin proche, demander conseil au SAMU ou appeler le numéro interne dédié, transmettre les observations et suivre les conseils donnés

Risques collectifs et situations sanitaires exceptionnelles (3h30) :

  • comprendre le concept de « situations sanitaires exceptionnelles » et connaître l’organisation de la réponse du système de santé (dispositif ORSAN) et son articulation avec le dispositif de réponse de la sécurité civile (dispositif ORSEC)
  • s’intégrer dans les plans de gestion des SSE des établissements de santé ou médico-sociaux, en fonction de la profession exercée et du lieu d’exercice
  • être sensibilisé à l’accueil d’un afflux de blessés notamment par armes de guerre et aux techniques du « damage control »
  • être sensibilisé aux risques NRBC-E et aux premières mesures à mettre en œuvre dans ce type de situation (protection et décontamination d’urgence)
  • identifier un danger dans l’environnement et appliquer les consignes de protection et de sécurité adaptées notamment en cas d’alerte des populations ou lors d’un événement exceptionnel au sein de l’établissement
  • connaître les principes de la prise en charge médico-psychologique des victimes, de l’information des proches des victimes et de l’annonce des décès

Méthodes et moyens pédagogiques

La pédagogie active est privilégiée et les techniques sont adaptées aux compétences professionnelles :

Travaux de groupe

Étude de cas

Exposés interactifs

Résolution de problème

Simulation

Ateliers d’apprentissage des gestes(prévoir une tenue adaptée)

Évaluation des acquis

Présence obligatoire à la totalité des modules.

Évaluation formative et sommative

Évaluation de la formation

Évaluation formative et sommative

Indicateurs qualité

Nombre de stagiaires formés: 343 (chiffres 2021)

Taux de réussite : 100 %